Planifiez votre voyage à

Planifiez votre voyage à Oviedo

1.- Comment faire sa valise 

1 Quelle valise choisir ? Des valises souples pour les voyages courts et des valises rigides pour les longs séjours ou en cas d’escales.

2 Emmenez l’indispensable pour le voyage, pour revenir avec des souvenirs.

3 Utilisez de la cellophane pour séparer les vêtements à l’intérieur de la valise.

4 Portez sur vous les choses les plus encombrantes.

5 Emportez toujours des sacs hermétiques, très utiles en cas d’imprévus de dernière minute.

6 Optimisez le nécessaire de toilette pour éviter les tracas.

7 Choisissez des vêtements multifonctions mais qui rendront bien sur les photos que vous allez regarder le reste de votre vie.

8 Choisissez de bonnes chaussures, au moins  trois paires : chaussons, sandales et chaussures de marche ou de montagne. Quelque chose d’élégant pour sortir prendre un verre.

9 Laissez une marge de 20% dans l’espace prévu.

10 Si les vêtements sont froissés à l’arrivée, ayez recours à la bonne vieille méthode du bain chaud : pendez vos vêtements dans la salle de bains, la vapeur provoquée par la chaleur du bain les défroissera.

2.- Numeros de téléphone importants

  • Urgences 112
  • Guardia Civil Urgences 062
  • Police nationale urgences 091
  • Police locale Oviedo 985 11 34 77
  • Pompiers 080

3.- Plats typiques

Fabada : pot-au-feu avec haricots, viande…

Cachopo: filet de bœuf finement pané.

Chorizo a la sidra: chorizos rissolés et mijotés au cidre.

Tortos: galettes de maïs.

Pastel de Cabracho: gâteau typique au poisson.

Escalopines al cabrales: viande panée à la sauce au fromage Cabrales.

Casadielles: petit feuilleté dont la pâte est élaborée avec de la farine de blé, fourré aux noix, à l’anis et au sucre.

Arroz con leche: riz bouilli au lait et à la cannelle.

Sidra: boisson alcoolisée à la pomme.

Mosto de manzana: jus de pomme non fermenté. Sans alcool.
MEILLEURS LIEUX POUR SE RESTAURER

Plaza del Fontán:

Au sein de la vieille ville historique et à proximité de la Plaza de La Constitución, où se trouve l’Hôtel de Ville, se trouve la Plaza del Fontán, une place de forme rectangulaire dont le nom provient de la source ou fontaine qui remplissait la lagune d’origine qui se trouvait à cet endroit. On y trouve des restaurants et des cidreries qui proposent de déguster des plats traditionnels de la gastronomie asturienne.

La calle Gascona:

C’est une des rues les plus empreintes de tradition de la capitale de la Principauté. Les Gascons arrivés de France en Asturies y avaient élu domicile et installé leurs commerces. Elle a conservé aujourd’hui cette saveur européenne avec des restaurants et des cidreries.

4.- Zones de loisirs

Plus connue comme «La Route des Vins», la promenade parcourt les rues piétonnières de Campoamor et de Manuel Pedregal, et regorge de vinothèques qui proposent leur propre terrasse.

L’Association de la Route des Vins, créée en 2007 par les hôteliers de la région, mène à bien en permanence différents événements qui ont fait de l’endroit un lieu de visite incontournable pour les touristes comme pour les habitants d’Oviedo.

Distrito Gourmet : il est à l’origine d’une initiative du Groupement local de l’environnement de la Plaza de América de Oviedo de Hostelería de Asturias, dans le but de développer les activités gastronomiques sous une marque commune, qui se définit par la qualité des produits et par une grande créativité. Tradition et modernité dans un même secteur.

‘Distrito Gourmet’ met en place tout au long de l’année différents événements gastronomiques, des journées, des offres exclusives et bien d’autres activités qui permettent aux clients de vivre de nouvelles expériences sensorielles.

5.- Rues comerçantes et Marchés

Située stratégiquement au centre de la ville, la zone commerciale est représentée par les rues Uría et ses rues adjacentes. Elle est piétonnière sur sa quasi-totalité et gorgée de commerces élégants et de boutiques des plus belles marques nationales et internationales.

La Plaza de la Escandalera est le cœur de la vie d’Oviedo, reliée à l’axe commercial de la Calle Uría et où l’on peut observer le Théâtre Campoamor, le Campo San Francisco et l’édifice de la Junta General de la Principauté des Asturies.

6.- Incontournables

Cathédrale

Construite entre le XIV et le XVIe siècle, la cathédrale est représentative du gothique flamboyant. À l’intérieur se démarquent le retable du maître-autel, la chapelle d’Alphonse II le Chaste et les voûtes ogivales du cloître.

Santa María del Naranco

Classé au Patrimoine de l’Humanité depuis 1985. Ramire Ier ordonna la construction d’un grand palais dans la première moitié du IXe siècle sur le versant sud du Mont Naranco. De l’édifice de l’époque, subsistent aujourd’hui la chapelle royale ainsi que l’ancien salon de réception …

Église de San Julián de los Prados

Ce magnifique exemple de l’art asturien (fenêtre à triple arcade, croisillons…), construit par Alphonse II le Chaste dans la première moitié du IXe siècle, présente un plan très caractéristique.

Palais du Marquis de San Feliz

Il s’agit du palais baroque le plus représentatif de la ville, qui se démarque par la grande pureté de son style. Le patio intérieur est d’une beauté suprême. Les écuries forment un angle droit avec l’édifice. Il affiche une ressemblance évidente avec le Palais de Camposagrado.

7.- Autres lieux

Théâtre Campoamor

C’est l’endroit idéal pour des représentations d’opéras et des pièces de théâtre. Situé à côté de la place du même nom, où se trouve aujourd’hui la Bibliothèque municipale Ramón Pérez de Ayala.

Chemin de Saint-Jacques

L’histoire de la ville d’Oviedo est celle de la croisée de chemins, celle d’un moment clé dans l’histoire du nord de la péninsule et de l’Europe médiévale. Le Chemin de Saint-Jacques et la Route de l’Argent, qui ont déjà une histoire millénaire, marquent à Oviedo une étape capitale.

Casa del Cuito

Maison moderniste de l’architecte Ulpiano Muñoz Zapata datant de 1913. Elle dispose de quatre groupes de miradors aux façades sinueuses qui semblent flotter dans l’air. Elle est décorée avec des motifs mythologiques.

8.- Avec les enfants

Campo de San Francisco

Au centre de la ville, ce très joli parc raffiné était à l’époque le potager du disparu Couvent de San Francisco. Ce lieu de promenade et de détente des habitants d’Oviedo, a conservé, près de l’étang, les vestiges d’une façade romaine.

Palais des enfants

Situé dans le Parc d’hiver. Outre un restaurant, il compte tout le nécessaire pour une journée de jeux infantiles : bébéthèque (1 à 3 ans), parc animé, mur d’entraînement, coin des artistes, parc à balles…

Oviedo sur la route des quartiers juifs

Les juifs étaient si nombreux qu’ils décidèrent de fixer leur résidence intramuros. La place Juan XXIII se trouve là où était approximativement une des limites du quartier juif d’Oviedo, qui débutait Porte de Socastiello.

9.- Musées

Musée des Beaux-Arts des Asturies

L’élégant palais de Velarde et la Casa de Oviedo-Portal forment le cadre du Musée des Beaux-Arts d’Oviedo, qui possède une importante collection d’art d’œuvres du Moyen-Âge jusqu’à nos jours.

Musée Archéologique des Asturies

Installé dans un cloître plateresque (XVe siècle), le Musée Archéologique nous transporte de l’époque préromaine à la préhistoire.

Musée de l’Église

Le musée d’Art Sacré se trouve dans le Cloître Haut de la Cathédrale. Le musée compte actuellement un vestibule et sept salles.

Pin It on Pinterest