hôtels à Barcelone

Berceau de la culture catalane, parmi bien d’autres cultures et civilisations, témoin des grands changements, tels que Révolution industrielle, ou encore de la guerre civile, Barcelone possède une histoire fascinante.

À l’époque néolithique, il y a déjà une présence humaine sur le territoire de Barcelone. À la fin du 1er siècle av. J-C, la cité romaine de Barcino est fondée. Elle compte alors environ un millier d’habitants et est entourée d’une muraille défensive dont il reste aujourd’hui encore des vestiges dans la vieille ville historique.

Pendant plus de 200 ans, Barcelone se trouve sous occupation musulmane. Grâce à la reconquête chrétienne, la ville devient un comté de l’Empire Carolingien et la résidence habituelle de la Couronne d’Aragon. La prospérité de l’époque médiévale convertit Barcelone en un centre économique et politique de la Méditerranée occidentale. Le Quartier Gothique de la ville représente un magnifique témoignage de la splendeur de Barcelone entre le XIIIe et le XVe siècle.

plus sur l'histoire de Barcelone

À compter de cette époque, et jusqu’au XVIIIe siècle, Barcelone souffre d’une certaine décadence alors qu’elle lutte pour la conservation de son indépendance économique et politique. En 1714, cette lutte prend fin avec la chute de la ville entre les mains des troupes bourbonnes. Cette année-là représente la perte des droits et des privilèges de la Catalogne et des catalans.
Au milieu du XIXe siècle, avec l’arrivée de la Révolution industrielle, et surtout du développement du secteur textile, la ville connait une étape de renouveau culturel. C’est la Renaissance, une période durant laquelle la langue catalane devient langue littéraire.

Le XXe siècle inaugure également une transformation urbanistique majeure dans la ville de Barcelone qui achève la construction de son très caractéristique Quartier de l’Eixample, où se trouve une partie des édifices du modernisme catalan les plus singuliers de la ville. Parmi les architectes qui se démarquent au cours de cette période, on trouve bien évidemment le catalan Antoni Gaudí, auteur d’œuvres mondialement connues comme la Casa Milà (ou la Pedrera), la Casa Batlló ou la Basilique de la Sagrada Familia.

Les libertés acquises au cours de cette période se trouvent fondamentalement diminuées pendant la Guerre Civile, en 1936, et au cours de la dictature. Avec le retour de la démocratie en 1978, Barcelone revient à s’imposer sur l’économie et le catalan. La célébration des Jeux Olympiques de 1992 reflète la dynamisation de tout le potentiel de Barcelone et la réaffirmation de son statut de capitale.
En 2004, l’organisation du Forum des Cultures favorise la récupération de zones industrielles qui sont transformées en quartiers résidentiels. Un exemple d’énergies nouvelles au travers desquelles Barcelone se tourne vers le XXIe siècle.

Berceau de la culture catalane, parmi bien d’autres cultures et civilisations, témoin des grands changements, tels que Révolution industrielle, ou encore de la guerre civile, Barcelone possède une histoire fascinante.

plus sur l'histoire de Barcelone

À l’époque néolithique, il y a déjà une présence humaine sur le territoire de Barcelone. À la fin du 1er siècle av. J-C, la cité romaine de Barcino est fondée. Elle compte alors environ un millier d’habitants et est entourée d’une muraille défensive dont il reste aujourd’hui encore des vestiges dans la vieille ville historique.

Pendant plus de 200 ans, Barcelone se trouve sous occupation musulmane. Grâce à la reconquête chrétienne, la ville devient un comté de l’Empire Carolingien et la résidence habituelle de la Couronne d’Aragon. La prospérité de l’époque médiévale convertit Barcelone en un centre économique et politique de la Méditerranée occidentale. Le Quartier Gothique de la ville représente un magnifique témoignage de la splendeur de Barcelone entre le XIIIe et le XVe siècle.

À compter de cette époque, et jusqu’au XVIIIe siècle, Barcelone souffre d’une certaine décadence alors qu’elle lutte pour la conservation de son indépendance économique et politique. En 1714, cette lutte prend fin avec la chute de la ville entre les mains des troupes bourbonnes. Cette année-là représente la perte des droits et des privilèges de la Catalogne et des catalans.
Au milieu du XIXe siècle, avec l’arrivée de la Révolution industrielle, et surtout du développement du secteur textile, la ville connait une étape de renouveau culturel. C’est la Renaissance, une période durant laquelle la langue catalane devient langue littéraire.

Le XXe siècle inaugure également une transformation urbanistique majeure dans la ville de Barcelone qui achève la construction de son très caractéristique Quartier de l’Eixample, où se trouve une partie des édifices du modernisme catalan les plus singuliers de la ville. Parmi les architectes qui se démarquent au cours de cette période, on trouve bien évidemment le catalan Antoni Gaudí, auteur d’œuvres mondialement connues comme la Casa Milà (ou la Pedrera), la Casa Batlló ou la Basilique de la Sagrada Familia.

Les libertés acquises au cours de cette période se trouvent fondamentalement diminuées pendant la Guerre Civile, en 1936, et au cours de la dictature. Avec le retour de la démocratie en 1978, Barcelone revient à s’imposer sur l’économie et le catalan. La célébration des Jeux Olympiques de 1992 reflète la dynamisation de tout le potentiel de Barcelone et la réaffirmation de son statut de capitale.
En 2004, l’organisation du Forum des Cultures favorise la récupération de zones industrielles qui sont transformées en quartiers résidentiels. Un exemple d’énergies nouvelles au travers desquelles Barcelone se tourne vers le XXIe siècle.

Oriente

Arenas

Mesón castilla

Tres Torres

Barcelona est facile avec notre super guide

Les secrets qui te permettront découvrir la ville comme un local

découvre la Ville

Pin It on Pinterest